La naturalisation belge n'est "pas une braderie"

01/02/13 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Le Vif

Le processus d'obtention de la nationalité belge n'est "pas une braderie", a affirmé le député PS André Frédéric, en réaction à la suggestion du président de la commission des naturalisations de la Chambre, Georges Dallemagne (cdH), que la naturalisation de Bernard Arnault pourrait rapporter des droits de donation importants à la Belgique.

La naturalisation belge n'est "pas une braderie"

© Belga

"Laisser penser qu'il suffit d'être riche pour devenir Belge, c'est indigne", a dit M. Frédéric à l'agence Belga, refusant de "donner l'impression qu'on donne la nationalité au plus offrant". Tout en reconnaissant que Bernard Arnault "est libre de s'installer où il veut en Europe", le député socialiste se dit "opposé à des exils purement fiscaux". "Il n'y a pas de raison de se presser plus pour M. Arnault que pour n'importe quel autre dossier", a ajouté M. Frédéric, qui est l'un des trois rapporteurs (avec le MR Luc Gustin et la N-VA Els Demol) dans le dossier de Bernard Arnault.

Le député affirme par ailleurs ignorer l'origine du chiffre d'un milliard d'euros de droits de donation potentiels, avancé vendredi par Georges Dallemagne. Ce montant "ne figure pas dans le dossier", a-t-il dit. Il déplore enfin avoir pris connaissance par voie de presse des différents avis administratifs rendus dans le dossier du magnat français, sans toutefois accuser un collègue en particulier. "Tout membre de la commission des naturalisations peut demander le dossier de Bernard Arnault".

En savoir plus sur:

Nos partenaires