La N-VA y croit encore

06/09/10 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

La N-VA n'a pas perdu tout espoir de parvenir à un accord avec le PS, en dépit de l'évocation par des ténors du PS de la fin de la Belgique. La formation nationaliste considère d'ailleurs ces propos comme des manoeuvres tactiques peu crédibles.

La N-VA y croit encore

© Belga

"Après avoir refusé d'accepter toute responsabilité financière, il est tout d'un coup question d'assumer (seul) toutes les responsabilités. Ce n'est pas crédible", a commenté lundi le président de la N-VA, Bart De Wever, en marge du bureau de son parti.

Celui-ci réagissait aux récents propos de Laurette Onkelinx et Rudy Demotte affirmant que l'on devait se préparer à la fin de la Belgique, des propos depuis lors quelque peu relativisés par M. Demotte. La N-VA affirme n'être nullement impressionnée par ces déclarations. "Je n'y crois pas du tout. C'est une manière de faire monter la pression", a indiqué le député Siegfried Bracke.

Le ministre flamand Geert Bourgeois a lui estimé que ces propos francophones devaient être relativisés et qu'ils n'étaient motivés que par des considérations tactiques. Pour Bart De Wever, ceux-ci n'étaient vraisemblablement destinés qu'"à la galerie". Le chef de la formation nationaliste a par ailleurs appelé chacun à conserver la "discrétion".

Les médiateurs royaux, André Flahaut (PS) et Danny Pieters (N-VA), doivent à présent contribuer à restaurer le calme. La N-VA reste toutefois convaincue qu'un accord avec le PS reste possible. "Nous n'étions pas si loin d'un grand accord", a assuré M. Bourgeois.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires