La N-VA victime d'espionnage politique ?

09/02/12 à 06:48 - Mise à jour à 06:48

Source: Le Vif

Des données informatiques confidentielles ont été volées au siège anversois de la N-VA. Il s'agit de projets de textes pour le congrès du 21 avril et des listes des membres. Certains parlent d'espionnage politique, écrivent la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg ce jeudi.

La N-VA victime d'espionnage politique ?

© Image Globe

Selon les journaux, le vol s'est probablement produit vendredi dernier, quand une collaboratrice du parti a laissé sa clé usb branchée à son ordinateur pendant qu'elle prenait sa pause de midi.

Lundi, elle a constaté que tous les fichiers contenant de l'information politique avaient été vidé. Il s'agirait notamment des textes préparatoires pour le congrès du 21 avril et la liste des membres du parti.

Ses données personnelles n'avaient quant à elles pas disparu. Rien n'avait été subtilisé dans son bureau non plus, ce qui laisse penser que le voleur cherchait vraiment des informations politiques. Bart De Wever, le président de la N-VA, a précisé qu'il s'agissait "d'informations particulièrement sensibles". La police a ouvert une enquête.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires