La N-VA veut sanctionner plus vite les chômeurs qui refusent des leçons de néerlandais

24/11/11 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Le Vif

Les chômeurs qui refusent de suivre des cours de néerlandais sur proposition de l'Office flamand de l'emploi (VDAB) devraient être sanctionnés plus rapidement, a réclamé le député flamand Mark Demesmaeker (N-VA).

La N-VA veut sanctionner plus vite les chômeurs qui refusent des leçons de néerlandais

© Image Globe

Selon des chiffres du ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA), 55,7 % des sans emploi de la région de Hal-Vilvorde ne parlent pas le néerlandais, alors que ce taux était de 47 % en 2003.

Dans le même temps, le nombre de participants aux cours de néerlandais gratuits n'évolue pas, relève M. Demesmaeker.

L'an dernier, douze dossiers de sans-emploi ayant refusé un tel cours de langue ont été transmis à l'Office national de l'emploi (ONEm) pour une sanction éventuelle, et quatre cette année, ajoute-t-il.

"Depuis le mois de septembre, le refus d'une formation linguistique est considéré comme un refus de formation professionnelle", rappelle le député flamand. Il se dit satisfait de cette sévérité accrue, espérant qu'elle fera reculer ce qu'il qualifie de "francisation au travail".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires