La N-VA rêve d'élections anticipées

12/01/18 à 09:53 - Mise à jour à 09:56
Du Le Vif/L'Express du 11/01/18

Les nationalistes flamands auraient tout intérêt à coupler les législatives avec les communales du 14 octobre. Pour en faire un test national, tuer le CD&V et profiter d'une conjoncture favorable. Ceci n'est plus tout à fait une fiction.

Le gouvernement ne tombera pas sur le dossier soudanais et l'attitude " abrasive " du secrétaire d'Etat à l'Asile, Theo Francken (N-VA). La mise en garde proférée, dimanche 7 janvier, par le président nationaliste Bart De Wever - " ce sera avec Theo ou sans nous " - a suffi pour faire taire les critiques publiques émanant du CD&V et de l'Open VLD. " Il n'y aura de problème que si l'enquête indépendante confiée au Commissariat général pour les réfugiés livrait des témoignages forts, photos à l'appui, de Soudanais expulsés de Belgique et torturés à leur retour au pays ", glisse une source au sein de la majorité. L'objectif reste donc d'engranger les résultats sur le plan socio-économique jusqu'en 2019. Au MR, des réunions au sommet ont lavé le linge sale en famille et promis de resserrer les boulons sur le plan de la communication. Mot d'ordre : on poursuit " avec calme et détermination ". Rideau, même si l'opposition hurlera au Parlement.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires