La N-VA ne veut pas (encore) scinder les Diables rouges

02/07/10 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Le Vif

Une équipe 100 % flamande à la Coupe du monde de football ? La N-VA n'en fait pas une obsession. "Je pense que ce sera à l'ordre du jour quand la Flandre deviendra un Etat indépendant. Ce n'est donc pas pour tout de suite", répond le député flamand Kris Van Dijck, le spécialiste du sport de la N-VA.

La N-VA ne veut pas (encore) scinder les Diables rouges

© Belga

Le parti nationaliste ne prévoit aucune action pour réclamer la scission des Diables rouges, pas plus qu'il n'envisage de mener un lobbying pour permettre à des sélections flamandes de concourir dans les compétitions sportives internationales.

"A l'époque du ministre-président Luc Van den Brande, le gouvernement flamand avait étudié la question et pris contact avec plusieurs fédérations sportives, mais il était apparu que seuls des Etats indépendants peuvent disposer d'une équipe nationale." Seules exceptions admises: l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord qui peuvent engager leur équipe lors des Mondiaux de foot et de rugby.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, Kris Van Dijck propose toutefois d'organiser un match ("amical", insiste-t-il) Flandre-Wallonie. Une idée puisée outre-Pyrénées, où les meilleurs footballeurs basques et catalans se rencontrent une fois par an.

F.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires