La N-VA, l'Open VLD et le CD&V ont conclu un accord au niveau flamand

22/07/14 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Le Vif

La N-VA, l'Open VLD et le CD&V ont conclu un accord à propos du gouvernement flamand, autant sur le plan du contenu que sur la répartition des compétences. L'information est confirmée par plusieurs sources. Les partis organisent une conférence de presse ce mardi pour expliquer le contenu de l'accord.

La N-VA, l'Open VLD et le CD&V ont conclu un accord au niveau flamand

© Belga

Les trois présidents de partis, Bart De Wever (N-VA), Wouter Beke (CD&V) et Gwendolyn Rutten (Open Vld), flanqués du ministre-président flamand sortant, Kris Peeters (CD&V), et du vice-ministre-président flamand sortant, Geert Bourgeois (N-VA), ont annoncé la conclusion de l'accord de gouvernement flamand. Les trois partis le présenteront plus en détails lors d'une conférence de presse mercredi.

Le futur gouvernement flamand disposera d'une confortable majorité de 88 sièges sur 124 au Parlement régional.

Bart De Wever s'est félicité de cet accord dont la touche finale a été apportée "à l'aube" mardi, a-t-il précisé. "La situation socio-économique exige que des gouvernements forts soient formés aussi rapidement que possible à tous les niveaux. La conscience commune de cette responsabilité nous a réunis", a déclaré le président des nationalistes flamands. "Nous le faisons avec le solide engagement de prendre les décisions sociales et économiques nécessaires en ces temps difficiles."

Wouter Beke a souligné la volonté du futur exécutif flamand de travailler "pour les familles et les entreprises", se réjouissant du sens des responsabilités dont ont fait preuve les partenaires de la coalition nouvellement forgée. "Les spécialistes voient les premiers signes d'une reprise économique. C'est pourquoi il était important pour le CD&V que, rapidement, à tous les niveaux, des gouvernements soient mis en place. La Flandre, l'une des régions les plus dynamiques d'Europe, ne peut pas manquer le train".

Gwendolyn Rutten a loué une Flandre pleine d'"ambitions et de d'enthousiasme pour l'avenir". Elle a par ailleurs indiqué que les trois partenaires flamands négocieront avec le MR pour la formation d'un gouvernement fédéral. Parallèlement, le conseil du MR a approuvé à l'unanimité mardi en début d'après-midi la proposition d'entamer les discussions avec la N-VA, le CD&V et l'Open Vld pour la formation d'une majorité "suédoise".

Le CD&V devrait hériter des compétences de l'enseignement et du bien-être, ont confié des sources concordantes à l'agence BELGA.

Nos partenaires