La N-VA indignée par le dialecte de la présentatrice des MIA's

13/02/14 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Pour Wilfried Vandaele, membre N-VA de la commission des médias, la VRT a violé son contrat de gestion avec les autorités flamandes en laissant la chanteuse Natalia présenter les MIA's (Music Industry Awards), les prix du secteur flamand de la musique, en dialecte campinois.

La N-VA indignée par le dialecte de la présentatrice des MIA's

© Belga

Wilfried Vandaele estime que "la VRT doit soutenir le néerlandais standard". "On est tout de même en droit d'attendre de la part des présentateurs et animateurs qu'ils s'expriment en néerlandais. Ne serait-ce que par respect pour tous les Flamands qui ne comprennent rien au campinois. Ou par respect pour les milliers d'étrangers à qui on demande l'effort d'apprendre notre langue. Mais quand ils allument leur télévision pour regarder une série ou les MIA's, ils n'y comprennent rien" a-t-il déclaré au quotidien De Standaard. Il plaide pour l'utilisation d'une langue standard claire.
Vandaele souhaite que dorénavant la VRT respecte le contrat de gestion et ne confie plus la présentation de soirées prestigieuses à des personnes qui s'expriment en dialecte.

La VRT ne voit pas de problème et souligne que la chanteuse Natalia a été engagée en tant que représentante du secteur de la musique. "Et quand nous invitons des experts, les exigences linguistiques sont moins élevées" s'est défendue la porte-parole de la VRT Anneke Ernon.

Par ailleurs, le langage coloré de la chanteuse a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux où l'on a même pu lire que Stromae parle mieux néerlandais qu'elle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires