La N-VA en tête des sondages

07/06/10 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Le dernier baromètre de La Libre et RTL-TVI confirme le carton de la N-VA en Flandre. Le PS reste le premier parti en Wallonie, le MR repasse en tête à Bruxelles.

La N-VA en tête des sondages

© Belga

Le dernier baromètre de La Libre et RTL-TVI confirme les résultats d'une série de sondages précédents annonçant un raz-de-marée de la N-VA (26%) en Flandre. Pas de grand changement en Wallonie où le PS reste le premier parti (30%). A Bruxelles, le MR (22,7%) repasse en tête. Dans la capitale toujours, le parti populaire fait un bond à 8,8%.

Avec ses 26% en Flandre, la N-VA distance ses plus proches poursuivants de près de 10%. Le sp.a est deuxième avec 16,3%, quasiment ex-æquo avec le CD&V qui, lui, obtient 16,2%. Ce dernier perd près de 4% par rapport au sondage précédent et 6,7% par rapport au scrutin régional de 2009. Le Vlaams Belang (15%) devance l'Open Vld (13,6%) et Groen ! (6,8%). La Liste Dedecker avec 4,3% ne franchit plus le seuil électoral moyen.

En Wallonie, l'ordre est inchangé. Le PS, en tête (30%), devance le MR (20,2%), Ecolo (18,9%) et le cdH (16,1%). A part le cdH, stabilisé, les partis traditionnels perdent par rapport au sondage précédent, Ecolo étant le seul à rester quelque peu au-dessus de son score de 2009. Le PP et le FN sont, eux aussi, en-dessous du seuil d'éligibilité.

A Bruxelles, les quatre partis traditionnels perdent par rapport à l'élection régionale de 2009. Le MR redevient le premier parti avec 22,7% devant le PS (19,4%), Ecolo (13,9%) et le cdH (12,1%). Le PP semble capter une partie des voix perdues: il récolte 8,8% des intentions de vote.

Elio Di Rupo reste la personnalité préférée en Wallonie. Il devance Jean-Michel Javaux et Joëlle Milquet. A Bruxelles, Guy Verhofstadt devance Elio Di Rupo et Charles Picqué. En Flandre, Bart De Wever (N-VA) devance (de loin) Alexander De Croo (Open Vld) et Frank Vandenbroucke (sp.a). L'ex-journaliste de la VRT Siegfried Bracke (N-VA) fait son entrée à la quatrième place. Yves Leterme passe de la deuxième à la neuvième place.

Le sondage a été réalisé entre le 17 et le 30 mai. La marge d'erreur est de 3,6% en Wallonie et en Flandre, de 4,4% à Bruxelles.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires