La N-VA au pouvoir dans une commune sur trois

17/10/12 à 12:47 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

La N-VA a obtenu 38 bourgmestres et fait partie d'une coalition dans près de cent communes (presque une sur trois). Des chiffres qui offrent un vif contraste avec les jérémiades du président de la N-VA, Bart De Wever, qui prétendait que son parti était rejeté des coalitions.

La N-VA au pouvoir dans une commune sur trois

© Belga

Un jour après son discours de victoire Bart De Wever s'était plaint du fait que son parti avait été éjecté de nombreuses négociations. Toujours selon ce parti, cette vendetta avait été fomentée en haut lieu pour les tenir éloignés des pouvoirs communaux. De Wever avait même prévenu que certains recevraient bientôt la facture pour un tel geste. "Nous avons 1700 élus et il y aura 120 échevins" a annoncé De Wever. Het Laatste Nieuws a refait les comptes et pense que ce sont des chiffres largement sous-estimés .

N-VA dans la coalition dans une commune sur trois

" La N-VA sera présente dans une bonne centaine de communes" écrit le journal. Ce qui représente presque une commune sur trois. Ce chiffre peut encore augmenter, car les négociations vont bon train. "Le nombre de mandats effectifs est difficilement chiffrable, mais il y en aura probablement plus de 200 " dévoile Het Laatste Nieuws. Pas moins de 38 membres de la N-VA pourraient enfiler l'écharpe du bourgmestre

Un bourgmestre Maître-nageur

Un élu sur trois n'a pas la moindre expérience politique et encore moins de la gestion d'une commune. Par exemple, un maître-nageur, un photographe pensionné ou encore un des musiciens d'Helmut Lotti seront très prochainement bourgmestres de leurs communes. La N-VA a beau jeu de jouer au Calimero puisqu'elle joue, elle-même, à mettre en place dans plusieurs communes des coalitions qui visent à détrôner le champion du cru. L'exemple le plus flagrant est sans aucun doute celui de Courtrai ou la N-VA n'a pas hésité à se joindre à l'Open VLD pour éjecter le grand gagnant Stefaan De Clerck. Et ce, pour mieux offrir l'écharpe de bourgmestre au ministre des Pensions Vincent Van Quickenborne.

(EE)

En savoir plus sur:

Nos partenaires