La N-VA a une autre vision de l'accord sur les 50 ans, le CD&V le déplore

15/09/17 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Belga

Il n'a pas été décidé de renoncer à modifier les conditions de constitution de la pension des quinquagénaires au chômage depuis plus d'un an, a fait savoir la N-VA, revenant sur les annonces d'un accord à ce sujet jeudi soir par les autres partenaires du gouvernement fédéral.

La N-VA a une autre vision de l'accord sur les 50 ans, le CD&V le déplore

Bart De Wever © BELGA/Virginie Lefour

Pour la N-VA, le dossier est simplement reporté et il reviendra sur la table après l'avis du Conseil national du travail et après la concertation avec les entités fédérées. Ne rien faire, ce serait "impayable", a souligné vendredi matin le président de la N-VA Bart De Wever, mettant en avant la nécessité d'assainir les finances publiques.

Selon lui, il n'a jamais été question de baisser la pension des demandeurs d'emploi de plus de cinquante ans, actuellement au chômage depuis plus d'un an. "On leur a dit il y a des années qu'ils ne devaient plus être disponibles pour le marché du travail", a-t-il souligné. Entre-temps la logique a changé, et il est question d'un meilleur suivi et d'une véritable activation. Il faudra donc prendre des mesures pour l'avenir, a conclu Bart De Wever.

Le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters a "déploré" cette "sortie à la radio venant de quelqu'un qui n'était pas autour de la table du comité restreint". Selon lui, "chaque parti peut apporter des éléments à la table du gouvernement, mais on ne peut modifier un accord que si les quatre partis sont d'accord".

Nos partenaires