La N-VA a toujours peur du CD&V

22/03/15 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Dans le Nieuw-Vlaams Magazine, la newsletter réservée aux membres de la N-VA, le parti séparatiste remet de l'huile sur le feu quant à ses relations avec le CD&V.

La N-VA a toujours peur du CD&V

/ © PG

Dans un dessin, on y voit Kris Peeters, en train de faire ses courses sur le Meir à Anvers, déclarer : "Chérie, j'ai peur des militaires dans la rue." Un passant réplique : "J'ai surtout peur des chrétiens-démocrates dans le conseil d'administration de ma banque."

Explication : le 11 mars dernier, Jan Smets (étiqueté CD&V) a été désigné au poste de gouverneur de la Banque nationale de Belgique. De son côté, la N-VA a néanmoins pu mettre un pied dans la BNB grâce à l'arrivée de Tom Dechaene. Les nationalistes flamands l'ont proposé pour succéder à Norbert De Batselier, ex-directeur de la BNB.

C'est la première fois que la N-VA place l'un de ses candidats comme mandataire au sein de la direction de l'institution nationale. Elle devient ainsi un parti comme les autres.

D. D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires