"La mort donne du poids à l'existence"

11/09/15 à 12:10 - Mise à jour à 12:09

Source: Le Vif/l'express

Geste purement technique, l'euthanasie laisse le demandeur dans un grand dénuement affectif et spirituel. Or, la soif de spiritualité est énorme. Les réflexions de Gabriel Ringlet.

Connu pour ses prises de position humanistes et progressistes, le théologien Gabriel Ringlet intervient depuis quelques années dans une unité de soins palliatifs, située dans les environs de Louvain-la-Neuve. Il y tente, avec son équipe, de "faire face à des situations éthiques difficiles et parfois inédites". Dans son nouvel ouvrage Vous me coucherez nu sur la terre nue (1), Gabriel Ringlet lance un vibrant plaidoyer pour un accompagnement spirituel jusqu'à l'euthanasie. Le titre du livre est emprunté à saint François d'Assise dont c'était le souhait pour l'heure de sa mort. Cet appel au "plus grand dévêtement ultime" est le signe qu'à l'instant du dernier souffle, un viatique symbolique est nécessaire et indispensable. Un sujet grave que Gabriel Ringlet aborde avec infiniment de douceur et de poésie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires