La moitié des publicités sur les sites de streaming gratuits renvoient à des virus

15/06/16 à 19:01 - Mise à jour à 19:01

Source: Belga

(Belga) Les publicités qui apparaissent sur les sites de streaming gratuits mènent, lors de leur fermeture, dans la moitié des cas à des pages web contenant des virus qui installent des logiciels permettant des fraudes, ressort-il mercredi d'une étude de l'université de Louvain (KUL).

Plus de 23.000 pages de streaming gratuit ont été analysées. Celles-ci provenaient de 5.600 domaines, dont plus de 20% appartiennent aux 100.000 sites les plus visités selon la société spécialisée Alexa. Les chercheurs ont découvert que les publicités qui recouvraient les images diffusées menaient dans la moitié des cas, lors de leur fermeture, à des sites contenant des virus. Ceux-ci permettent ensuite à des fraudeurs de dérober des données confidentielles. A cet égard, les navigateurs Chrome et Safari ont semblé les plus vulnérables. Les auteurs de l'étude ont aussi développé un outil qui permet notamment d'alerter les utilisateurs lorsqu'ils atterrissent sur un site potentiellement dangereux. Cet outil peut également être utilisé pour détecter des infractions aux lois sur les droits d'auteur. (Belga)

Nos partenaires