La moitié des entreprises contrôlées pour dumping social sont en infraction

04/02/16 à 07:13 - Mise à jour à 07:13

Source: Belga

(Belga) En 2015, une entreprise sur deux contrôlée dans le cadre de la lutte contre le dumping social était en infraction, ressort-il de chiffres du secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale, Bart Tommelein (Open Vld), publiés jeudi dans l'Echo.

La moitié des entreprises contrôlées pour dumping social sont en infraction

La moitié des entreprises contrôlées pour dumping social sont en infraction © BELGA

Parmi les 1.415 entreprises ciblées par les contrôles, 633 - soit près de la moitié - n'étaient pas en règle. Sur les 4.000 travailleurs contrôlés, un sur trois - soit 1.409 personnes - était en infraction. La plupart des infractions portaient sur l'incapacité des travailleurs et des indépendants de fournir le formulaire A1, un document qui atteste du paiement de cotisations sociales dans le pays d'origine. L'augmentation est sensible par rapport à 2014, où l'on avait relevé 196 infractions sur 1.299 personnes contrôlées. Souvent, les travailleurs étrangers ne reçoivent pas le salaire minimum - pourtant obligatoire. L'an dernier, cela concernait 25% des travailleurs contrôlés. Par ailleurs, dans 10% des cas, les travailleurs étrangers prestaient beaucoup trop d'heures supplémentaires. (Belga)

Nos partenaires