La mobilité à Bruxelles, l'encombrant héritage de l'Expo 58

17/04/18 à 11:45 - Mise à jour à 11:45
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

L'Expo 58 a servi d'aiguillon à une profonde métamorphose de Bruxelles. Soixante ans plus tard, la capitale peine à effacer l'empreinte laissée par les grands travaux routiers, véritables fractures urbaines et fardeau financier pour la Région.

Le chantier de l'Expo 58 a largement débordé du plateau du Heysel. L'occasion était trop belle de remodeler Bruxelles et lui donner ses galons de métropole internationale. Le lifting s'impose d'autant plus que le coeur de la capitale est déjà rongé par un mal qui mine le moral des citoyens : les embouteillages. Les pouvoirs publics ne peuvent pour autant ignorer le traumatisme causé par les travaux de la jonction ferroviaire Nord-Midi. Son inauguration, en octobre 1952, marque la fin d'un chantier entrepris en 1903 ! Ce " canal qu'on aurait creusé à l'envers ", chante Jacques Brel dans Bruxelles (1953), a laissé une telle faille dans le tissu urbain qu'on promet " plus jamais ça ! ".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires