La ministre Schyns veut remettre de l'ordre dans l'enseignement à domicile

12/08/16 à 10:18 - Mise à jour à 10:17

Source: Belga

Jusqu'il y a peu, un parent pouvait recourir à l'enseignement à domicile pour son enfant sans devoir se justifier, pour autant qu'il le signale au Service général du contrôle de l'exercice scolaire.

La ministre Schyns veut remettre de l'ordre dans l'enseignement à domicile

"Il ne parait pas juste que certaines catégories d'étudiants payent pour d'autres". © Image Globe

La ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Martine Schyns a décidé de serrer la vis. De plus en plus d'enfants sont scolarisés à la maison, rapportent les éditions de Sudpresse vendredi.

Selon le cabinet de la ministre, l'actuel décret ne permet pas de refuser l'enseignement à domicile. Or Mme Schyns entend "mettre le plus de garde-fous possibles pour éviter les dérives". Un décret est en cours d'adoption. Selon les chiffres de l'Administration générale de l'enseignement, il y avait 909 élèves scolarisés à la maison pour l'année 2015-2016, contre 829 en 2014-2015 et à peine 502 huit ans plus tôt.

L'ASBL Eleves constate que de plus en plus de parents optent pour l'enseignement à domicile parce que le système éducatif traditionnel ne correspond plus à leurs attentes. Elle épingle notamment le harcèlement scolaire.

Nos partenaires