La ministre Schyns indécise sur la refonte du décret Inscriptions

17/05/16 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Belga

(Belga) Annoncée en début de législature par la ministre Joëlle Milquet, la réforme du décret régissant les inscriptions dans l'enseignement secondaire pourrait encore se faire attendre.

La ministre Schyns indécise sur la refonte du décret Inscriptions

La ministre Schyns indécise sur la refonte du décret Inscriptions © BELGA

La nouvelle ministre de l'Education, Marie-Martine Schyns a en effet indiqué mardi ne pas encore savoir si elle allait ou non amender le décret, comme le demandent les associations de parents. Interrogée en commission du Parlement par les députés MR Gilles Mouyard et Valérie De Bue sur l'avenir du décret, Mme Schyns a jugé que la priorité était plutôt à la création de nouvelles places et de nouvelles écoles pour faire face au boom démographique. "C'est l'enjeu principal et cela demande des réponses structurelles et audacieuses", a dit la ministre, plaidant pour des "partenariats nouveaux" en la matière. "Le décret (Inscriptions), qu'il soit réformé ou non, ne va pas régler le différentiel entre l'offre et la demande (de places) dans certaines régions", a ajouté Mme Schyns. Devant les députés, celle-ci a demandé "un peu de temps" pour trancher, reconnaissant ne pas encore pouvoir leur dire si elle amenderait ou pas le texte. L'opposition MR, opposée depuis toujours au décret Inscriptions, a déploré une "marche arrière". "Il y a eu changement de ministre. Je constate qu'il y a aussi changement de trajectoire", a dénonce M. Mouyard. La précédente ministre de l'Education, Joëlle Milquet, avait affiché dès l'automne 2014 sa volonté de revoir le décret Inscriptions, en diminuant le poids des critères géographiques et socio-économiques appliqués aujourd'hui pour l'attribution des places, au profit d'une plus grande attention au choix pédagogique posé par les parents. (Belga)

Nos partenaires