La microfinance pour favoriser le travail rémunéré des femmes indiennes

07/11/17 à 14:58 - Mise à jour à 15:01

Source: Belga

(Belga) La reine Mathilde a effectué une visite mardi matin à New Delhi au sein de Fusion Microfinance, un fournisseur de microcrédits soutenu par le fonds coopératif belge de microfinance Incofin et BNP Paribas Fortis. La Reine a pu assister à plusieurs témoignages.

En Inde, à peine 20% des femmes disposent de leurs propres revenus, contre une moyenne mondiale de 40%, souligne Incofin. Le pays se situe par ailleurs à la 136e place sur 146 du classement mondial concernant la participation des femmes au travail. Fusion Microfinance a été mise sur pied en 2010, avec la participation notamment de l'organisation belge Incofin. Celle-ci a directement souscrit à 48% des actions "et restera à bord jusqu'en 2020", assure Loïc de Cannière, CEO d'Incofin Investment Management. La reine Mathilde a rencontré quatre femmes qui ont pu créer une petite entreprise à la suite d'un prêt de Fusion Microfinance. L'une d'elle, Guddi, gère une société de fabrication de tapis. Depuis que son entreprise s'est développée et peut intégrer des commandes plus importantes, sa famille vit dans une habitation pérenne avec un revenu par mois ayant doublé. "Contrairement à de nombreux autres organismes indiens, Fusion accorde une attention spécifique à l'impact social sur la vie de famille. Un aspect dans lequel il est crucial d'investir pour nous", explique Loïc de Cannière. "Grâce à leur approche totale, la pauvreté diminue réellement dans les familles de ces femmes." Fusion Microfinance compte actuellement plus de 700.000 clients. Différentes levées de capital ont permis d'attirer les investisseurs. (Belga)

Nos partenaires