La mauvaise qualité de l'air à l'origine de 15% des cancers du poumon en Belgique

09/05/15 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Belga

La mauvaise qualité de l'air est à l'origine de 15% des cancers du poumon en Belgique, selon les conclusions d'une étude présentée samedi à l'occasion d'une journée organisée à Gand par la Fondation contre le cancer.

La mauvaise qualité de l'air à l'origine de 15% des cancers du poumon en Belgique

© Belga

La Fondation contre le cancer organise régulièrement des journées d'études autour de la problématique des ondes gsm. "Cette journée d'étude-ci traitait de la qualité de l'air intérieur et extérieur", indique le Dr Ivo Nagels, qui a mené ce travail pour la Fondation.

"Un des résultats les plus frappants est que 15% des cancers du poumon sont dus à une mauvaise qualité de l'air. Sur base annuelle, cela concerne 1.050 personnes en Belgique", ajoute le docteur.

La Fondation constate néanmoins que la qualité de l'air est en train de s'améliorer en Belgique, à l'exception des particules fines. Une autre conclusion notable de cette étude est que, très souvent, la qualité de l'air intérieur est moins bonne que celle de l'air extérieur.

Le Dr Nagels conseille donc d'aérer quotidiennement son habitation. "Cela ne concerne pas seulement les gens qui fument dans leur habitation, mais aussi tous ceux qui utilisent des produits chimiques pour nettoyer, des bougies parfumées, de l'encens ou encore des pesticides."

Nos partenaires