Thierry Fiorilli
Thierry Fiorilli
Rédacteur en chef du Vif/L'Express
Opinion

20/06/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

La marche des révolutions

La mémoire n'est pas la première qualité des foules. Politiques et médias n'y échappent pas. De la même façon, personne n'est capable d'annoncer, péremptoire et infaillible, de quoi demain sera vraiment constitué. Dommage. Doublement.

Se rappeler permet souvent d'imaginer ce qui risque bien de se produire. Et donc, d'anticiper. De gagner du temps. De se préparer. Soit à vivre avec ce qui adviendra. Soit à développer les stratégies alternatives.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires