"La mafia de la TVA exploite les chômeurs et les drogués"

15/02/18 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Knack

L'Inspection spéciale des impôts (ISI) constate que des réseaux criminels engagent des chômeurs de longue durée, des alcooliques et des drogués pour falsifier des factures.

Chaque année, le carrousel à la TVA représente un manque à gagner de pas moins de 50 milliards d'euros pour les États européens. Les fraudeurs exploitent la différence entre deux systèmes de TVA différents : sur les biens et services achetés par une entreprise dans un autre pays européen, il ne faut pas payer de TVA alors qu'en Belgique si. Le carrousel à la TVA consiste à combiner les deux systèmes de manière à obtenir un remboursement pour des montants qu'ils n'ont jamais versés aux caisses de l'état.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires