"La lutte implacable" contre l'EI et al-Nosra "sera poursuivie"

26/02/16 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Belga

(Belga) Vladimir Poutine a estimé vendredi qu'un règlement pacifique du conflit syrien sera "difficile" mais qu'il n'existait pas d'autre solution, quelques heures avant l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu impliquant régime et opposition, à 23h00 heure belge. Le président russe a également martelé sa résolution à continuer sa "lutte implacable" contre les djihadistes de l'Etat islamique et du Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, ainsi que les "organisations terroristes" reconnues en tant que telles par l'ONU et exclues de l'accord de cessez-le-feu.

"La lutte implacable" contre l'EI et al-Nosra "sera poursuivie"

"La lutte implacable" contre l'EI et al-Nosra "sera poursuivie" © BELGA

"La lutte implacable contre ces organisations sera, bien entendu, poursuivie. J'ai l'espoir que nos partenaires américains partent également de ce principe", a-t-il lancé devant les responsables des services de renseignement russes, selon des propos retransmis à télévision. "Nous comprenons et réalisons parfaitement que ce sera un processus difficile et peut-être même contradictoire, mais il n'existe pas d'autre voie que d'aller vers un règlement pacifique" du conflit, a déclaré M. Poutine. La trêve, dont les modalités ont été déterminées par Moscou et Washington et qui a été acceptée par près de 100 factions rebelles, est destinée à "donner une impulsion vers un règlement politique du conflit et pour créer les conditions pour qu'un tel processus débute", a souligné le président russe. L'application de la trêve devrait toutefois rester compliquée au vu des alliances formées entre rebelles islamistes et non-islamistes dans certaines zones du pays. (Belga)

Nos partenaires