La lutte contre le commerce illégal des espèces menacées s'est intensifiée l'an dernier

02/03/16 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Belga

(Belga) La CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées) du SPF Santé publique a réalisé l'an dernier 237 contrôles, dont un sur deux a donné lieu à au moins un procès verbal, annonce un communiqué mercredi.

La lutte contre le commerce illégal des espèces menacées s'est intensifiée l'an dernier

La lutte contre le commerce illégal des espèces menacées s'est intensifiée l'an dernier © BELGA

Un procès-verbal a été dressé pour 198 dossiers, et 98 autres cas ont mené à des amendes pour un total de 30.000 euros, soit près de quatre fois plus qu'en 2014. Quelque 24 dossiers ont été transmis au parquet. Les espèces visées lors de ces contrôles étaient principalement des reptiles (21%), des perroquets (19%) et des rapaces (12%). L'ivoire était également ciblé. A titre d'exemple, 63 pièces dont des crânes de loup, de rhinocéros ou d'éléphant ont été saisies chez deux collectionneurs. Les inspecteurs de la cellule ont aussi mis la main dans une animalerie sur 33 perroquets dont l'origine légale n'a pas pu être prouvée. (Belga)

Nos partenaires