La justice n'a pas demandé à la commission Adriaenssens de trier les dossiers de pédophilie

12/08/10 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Le Vif

Le 7 juin dernier, le Collège des procureurs généraux a envoyé au ministre de la Justice, Stefaan De Clerck (CD&V), le protocole qu'il avait passé avec la commission Adriaenssens pour organiser la régulation des flux d'informations avec celle-ci.

La justice n'a pas demandé à la commission Adriaenssens de trier les dossiers de pédophilie

© Belga

Contrairement à ce qui a été dit, la justice n'avait pas délégué à la commission Adriaenssens le soin de trier pour elle les dossiers de pédophilie au sein de l'Eglise. Les termes de ce protocole témoignent de l'indépendance que souhaitait conserver la justice, dans le respect, aussi, de l'indépendance de la commission Adriaenssens, dit "commission de l'Eglise catholique".

Une telle surenchère de précautions montre cependant que cette collaboration n'allait pas de soi mais qu'elle aurait dû permettre de répartir plus facilement les dossiers de pédophilie présumée entre les arrondissements judiciaires concernés, par l'intermédiaire du parquet fédéral."

M.-C.R.

En savoir plus sur:

Nos partenaires