La justice italienne autorise l'extradition de Djamal Eddine Ouali vers la Belgique

01/04/16 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Belga

La justice italienne a autorisé vendredi l'extradition vers la Belgique de l'Algérien Djamal Eddine Ouali, arrêté il y a six jours et soupçonné d'appartenir à un réseau de faussaires ayant fabriqué des documents utilisés par certains auteurs présumés des attentats de Paris et probablement aussi de Bruxelles.

La justice italienne autorise l'extradition de Djamal Eddine Ouali vers la Belgique

© AFP

La Cour d'appel de Salerne (sud de l'Italie), où l'homme a été arrêté samedi dernier en vertu d'un mandat d'arrêt européen, a décidé qu'il sera extradé vers la Belgique dans un délai de dix jours, selon l'agence AGI.

Le suspect, âgé de 40 ans, a été appréhendé lors d'un raid antiterroriste à Bellizzi. Un mandat d'arrêt européen avait été émis par la Belgique à son encontre pour participation à une organisation criminelle liée à l'immigration clandestine et produisant de faux papiers.

Selon l'agence Ansa, l'homme aurait fourni de faux papiers à Najim Laachroui, l'un des kamikazes de l'aéroport de Bruxelles National, à Salah Abdeslam et à Mohamed Belkaïd, un autre suspect lié aux attentats de Paris et tué à Forest lors de l'opération policière du 15 mars.

Les autorités de Salerne avaient été alertées lorsque Djamal Eddine Ouali a introduit une demande de permis de séjour dans le bureau d'immigration local. Elles ont alors fait le lien avec les recherches belges entamées à son encontre le 6 janvier. Son identité avait également fait surface lors de perquisitions menées dans un repaire de faussaires en octobre 2015 à Saint-Gilles.

Nos partenaires