La justice française ouvre une enquête contre Apple pour "obsolescence programmée"

08/01/18 à 22:17 - Mise à jour à 22:18

Source: Belga

(Belga) La justice française a ouvert une enquête préliminaire visant Apple sur des soupçons d'"obsolescence programmée" de certains modèles de iPhone du géant américain, accusé d'en réduire volontairement les performances, a appris lundi l'AFP de source judiciaire.

L'enquête ouverte le 5 janvier vise également des faits de "tromperie". Elle fait suite à la plainte de l'association française Halte à l'obsolescence programmée (HOP), déposée le 27 décembre, qui accuse Apple de réduire volontairement les performances et la durée de vie de ses smartphones à travers son système de mises à jour. Dans sa plainte, Hop estime qu'Apple, à travers les mises à jour de ses iPhone, en réduit volontairement les performances et la durée de vie, afin d'en accélérer le remplacement. "Apple a mis en place une stratégie globale d'obsolescence programmée en vue d'augmenter ses ventes", faisait valoir l'association. Selon elle, Apple est susceptible d'être poursuivi pour l'ensemble des iPhone vendus en France depuis la promulgation de la loi du 17 août 2015, qui a introduit le délit d'obsolescence programmée dans le droit français. Joint par l'AFP, Apple France n'avait pas fait de commentaire dans l'immédiat. (Belga)

Nos partenaires