La justice chilienne rouvre le dossier tristement célèbre de la "Caravane de la mort"

20/09/16 à 22:45 - Mise à jour à 22:47

Source: Belga

(Belga) Un juge chilien a rouvert le dossier tristement célèbre de la "Caravane de la mort", une mission militaire qui sillonna le Chili après le coup d'État du 11 septembre 1973 du général Pinochet pour exécuter des opposants, a-t-on appris mardi.

"Le juge Mario Carroza a rouvert un des volets de ce dossier pour enquêter sur l'assassinat de 15 prisonniers politiques" fusillés sur le site abritant un régiment dans la ville de La Serena, dans le nord du Chili, a déclaré une source judiciaire. Cette décision intervient après qu'eut été révélée l'existence d'un document dans lequel étaient consignées toutes les activités de ce régiment pendant la dictature (1973-1990), apportant de nouvelles informations sur les victimes et les militaires présents au moment de ces exécutions. C'est dans le cadre de ce volet de l'affaire de la "Caravane de la mort" que le commandant en chef de l'armée chilienne de 2002 à 2006, le général à la retraite Juan Emilio Cheyre, a été arrêté le 7 juillet. Il est accusé d'avoir couvert les exécutions du régiment de La Serena, il y a 43 ans, quand il était lieutenant. Le général Cheyre avait ensuite était remis en liberté contre une caution de 1.500 dollars. La "Caravane de la mort" est le nom de ce commando militaire qui a exécuté sans procès à travers le Chili au moins 75 opposants en octobre 1973, l'un des épisodes les plus sombres de la dictature d'Augusto Pinochet. Augusto Pinochet est mort en 2006, avant que les procédures judiciaires engagées contre lui n'aient abouti. Plus de 3.000 personnes ont perdu la vie et 38.000 ont été torturées sous sa dictature, selon les organisations de défense des droits de l'homme. (Belga)

Nos partenaires