La Justice belge parmi les mauvais élèves de l'UE : Koen Geens admet une "dispersion"

09/03/15 à 20:51 - Mise à jour à 20:51

Source: Belga

Le ministre de la Justice, Koen Geens, a relativisé lundi les chiffres publiés par la Commission européenne dans son tableau de bord de la justice, qui estime que la Belgique est "à la traîne de la collecte des données".

La Justice belge parmi les mauvais élèves de l'UE : Koen Geens admet une "dispersion"

© BELGAIMAGE

"Ce n'est pas qu'aucune information n'est disponible, mais elle est dispersée (entre différents services), pas toujours comparable, insuffisamment rassemblée et trop peu détaillée", a indiqué M. Geens par la voix de son porte-parole.

La commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, a présenté lundi le "Justice Scoreboard 2015", un screening des systèmes judiciaires européens en vue d'améliorer l'efficacité, l'indépendance et la qualité de la justice en Europe.

Mais peu de données sont disponibles pour la Belgique, qui souffre d'un "problème de capacité" informatique, laissant le pays à la traîne de la collecte des données. M. Geens (CD&V) a assuré que ces données étaient conservées en Belgique, par différentes instances, dont le collège des procureurs généraux. Il a toutefois admis qu'elles étaient trop dispersées.

"Ce n'est pas tout à fait indépendant de notre retard en matière d'informatisation", a admis le ministre. Il a rappelé qu'il s'était attelé à ce problème - en dépit des restrictions qui frappent son département.

En savoir plus sur:

Nos partenaires