La justice au piège de l'affaire Wesphael

14/06/14 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

En l'absence de confrontation des experts, le doute s'insinue quant à l'origine du décès par étouffement de Véronique Pirotton.

La justice au piège de l'affaire Wesphael

© BELGA

Le 23 juin, la chambre du conseil de Bruges aura à son agenda la demande de libération de Bernard Wesphael. La juge d'instruction brugeoise en charge du dossier, Christine Pottiez, a demandé à deux reprises que le toxicologue de l'accusation réagisse à la contre- expertise menée notamment par le toxicologue Jan Tytgat (KUL), pour le compte des avocats de Bernard Wesphael, Jean-Philippe Mayence et Tom Bauwens. En l'absence de confrontation des experts, le doute s'insinue quant à l'origine du décès par étouffement de Véronique Pirotton.

Violente ou alcoolo-médicamenteuse? Une dizaine de personnalités (l'ancien juge Christian Panier, l'ancien sénateur et journaliste Josy Dubié, l'ancien procureur du roi Michel Bourlet, l'ancien président de la Chambre Jean Defraigne, etc.) ont signé une carte blanche en faveur de la libération de Bernard Wesphael, au nom de ses droits fondamentaux, quel que soit son rôle dans un crime qu'il nie par ailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires