La Guilde des contrôleurs aériens mise en demeure de reprendre le travail

13/04/16 à 11:57 - Mise à jour à 12:50

Source: Belga

Belgocontrol a mis en demeure Marysse Meulemans, présidente de la Guilde des contrôleurs aériens, et souhaite que ses membres reprennent le travail. L'organisation est accusée par la direction de Belgocontrol d'avoir demandé à ses membres de se porter malade.

La Guilde des contrôleurs aériens mise en demeure de reprendre le travail

© Belga

La lettre envoyée par Belgocontrol est considérée comme un "dernier avertissement" destiné à la Guilde pour que celle-ci reprenne le travail.

Mardi, Belgocontrol est parvenu à un accord en commission paritaire dans le conflit social qui était en cours depuis la mi-février, mais cet accord n'a pas satisfait la Guilde des contrôleurs aériens (80 des 280 contrôleurs aériens du pays) qui aurait dès lors demandé à ses membres de se porter malades.

La Guilde des contrôleurs aériens dément à nouveau avoir incité à des actions

La Guilde belge des contrôleurs aériens (BGATC) dément formellement avoir incité ses membres à mener des actions, fait savoir l'organisation professionnelle dans un communiqué mercredi. Elle s'en était déjà défendue mardi.

"En tant qu'organisation professionnelle, la BGATC n'est pas un partenaire social et ne peut donc pas participer au dialogue social. En aucun cas, elle n'a organisé, soutenu ou appelé à des actions", dit le communiqué.

Nos partenaires