La grève sauvage au TEC Liège-Verviers

22/11/14 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Belga

Les chauffeurs de bus du dépôt de Jemeppe des TEC poursuivent samedi la grève sauvage qu'ils ont entamée vendredi soir à la suite d'un fait de violence survenu vers 19 heures à Tilleur (Saint-Nicolas), a annoncé samedi matin la direction du TEC Liège-Verviers à l'agence Belga.

La grève sauvage au TEC Liège-Verviers

© Image Globe

Un automobiliste avait lancé une bouteille de bière dans le pare-brise d'un bus puis brandi une arme avant de prendre la fuite.

Le dépôt de Robermont, où le travail avait également été arrêté vendredi soir, n'est plus concerné par le mouvement, précise-t-on au TEC Liège-Verviers. Le conducteur d'une voiture avait tenté à plusieurs reprises vendredi soir de dépasser un bus sans y parvenir. A hauteur d'un arrêt à Tilleur, l'homme avait effectué une manoeuvre de dépassement puis avait placé son véhicule au travers de la route. Il avait ensuite lancé une bouteille de bière dans le pare-brise du bus et brandi une arme à feu avant de prendre la fuite en voiture.

La police était intervenue rapidement sur les lieux et aucune personne n'avait été blessée. A la suite de cet incident, plusieurs bus étaient rentrés aux dépôts de Jemeppe et de Robermont.

En savoir plus sur:

Nos partenaires