La gauche républicaine reconnaît la victoire de Puigdemont et attend son retour

22/12/17 à 17:58 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

(Belga) La numéro deux du parti de Gauche républicaine catalane (ERC) Marta Rovira désire entamer les négociations avec la formation de l'ex-président de la région, Carles Puigdemont, rapporte vendredi le quotidien espagnol El País. Le second parti séparatiste, après la formation "Ensemble pour la Catalogne" de M. Puigdemont, attend que ce dernier rentre de son "exil" pour reformer le gouvernement destitué par Madrid.

"Le plus important pour la Gauche, ce n'est pas son résultat, c'est que nous disposons d'un mandat pour mettre en place une république", a affirmé Mme Rovira au lendemain des élections régionales convoquées par l'État espagnol, qui ont couronné les séparatistes. Marta Rovira plaide dès lors pour la constitution d'un "Govern [gouvernement catalan] fort", qui offre "une haute représentativité du pays. Ceci implique de réunir différentes sensibilités", a-t-elle poursuivi en référence également à la CUP et à Catalunya en Comú, deux partis indépendantistes de gauche. "Nous n'envisageons pas d'alternative au retour de Puigdemont", a conclu la candidate élue. Marta Rovira est depuis ce vendredi sous le coup d'une enquête menée par la Justice espagnole concernant l'organisation du référendum illégal du 1er octobre, qui avait mené à la proclamation d'indépendance de la "république catalane" le 27 octobre. (Belga)

Nos partenaires