La Gantoise va assigner l'avocat Walter Van Steenbrugge

04/06/16 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Belga

(Belga) Le club de football La Gantoise va assigner l'avocat Walter Van Steenbrugge, a indiqué Ivan De Witte, président du club samedi après-midi lors d'une conférence de presse. En cause: les propos dans la presse de Van Steenbrugge à propos du présumé dopage financier de La Gantoise et d'Anderlecht lié à la construction de leur enceinte respective, la Ghelamco Arena et le futur Stade national à Bruxelles. L'avocat a lui-même réagi en disant ne pas être impressionné par une telle plainte: "Je leur souhaite beaucoup de succès", a-t-il commenté.

La Gantoise va assigner l'avocat Walter Van Steenbrugge

La Gantoise va assigner l'avocat Walter Van Steenbrugge © BELGA

D'après Me Van Steenbrugge, la ville de Gand et les sociétés d'approvisionnement en eau et la ville de Bruxelles ainsi que la Région de Bruxelles-Capitale se sont montrées "particulièrement généreuses en matière de crédits, de garanties, etc...". L'avocat Walter Van Steenbrugge, qui défend plusieurs supporters du Club de Bruges, a déposé une plainte auprès de la Commission Européenne. Il estime que les clubs de La Gantoise et d'Anderlecht bénéficient d'un avantage grâce aux subsides dont ils ont bénéficié ou vont bénéficier pour leur stade: la Ghelamco Arena de Gand et le futur stade national de Bruxelles (Eurostadium). La Gantoise a riposté et se dit "droite dans ses bottes". "A la fin du bail emphytéotique de 50 ans, la ville récupère entièrement son investissement et réalise en plus un bonus de 10 millions. En outre, le stade devient la propriété de la ville", explique le président De Witte. Le club compte assigner Van Steenbrugge, l'accusant de répandre de fausses informations. "Nous allons également lui réclamer des dommages et intérêts. Notre image de marque a également été ternie. Nous sommes en train de négocier avec les banques afin de revoir nos emprunts. Aucne banque ne s'engage auprès d'un club accusé de doping financier." De Witte a par ailleurs demandé à Bart Verhaeghe, le président du Club de Bruges, de se distancier ouvertement des déclarations de Van Steenbrugge, mais celui-ci aurait refusé. (Belga)

Nos partenaires