La formation des policiers pour la présidence belge retardée faute de moyens

11/06/10 à 15:08 - Mise à jour à 15:08

Source: Le Vif

Les 400 policiers que la Belgique a prévu de déployer durant sa présidence de l'Union européenne, n'ont pas de moyens pour se former afin d'assurer la sécurité, ont déclaré les agents du corps d'intervention dans Het Laatste Nieuws. Ils parlent d'échec de la formation.

La formation des policiers pour la présidence belge retardée faute de moyens

© Thinkstock

A quelques semaines de la présidence belge de l'Union Européenne, la formation des policiers commence mais avec des difficultés : "Il n'y a pas d'agents, pas assez de costume Robocop, la moitié des canons à eau sont défectueux et les casques ne sont pas solides", annoncent les agents du corps d'intervention. Ils déplorent également la manière dont la direction a conçu cette formation, étant donné que la police est en manque de moyens en matière de défense et de sécurité. "Le corps d'intervention devrait compter 320 personnes. Nous avons un manque d'effectifs de 60 unités et 90 policiers n'ont pas été formés. Nous avons fait deux fois des exercices de charges et de retrait mais pas d'arrestations techniques, pas d'entraînement physique, pas d'entraînement contre la violence", disent ils.

Le cabinet d'Annemie Turtelboom et la direction de la police regrettent ces retards et difficultés, mais ils promettent une amélioration de la situation. "D'ici le 1er juillet tout sera en ordre. Les armures seront livrées et des arroseuses opérationnelles seront prévues en suffisance", rassurent-ils.
De leur côté, les syndicats demandent une concertation sur la question.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires