La Flandre maintient son budget 2013 en équilibre

29/03/13 à 21:24 - Mise à jour à 21:24

Source: Le Vif

Le gouvernement flamand a réalisé vendredi son contrôle budgétaire 2013. Le budget reste en équilibre. Quelques points délicats ont été tranchés, dont les bâtiments scolaires ou les tarifs de la société de transport en commun "De Lijn".

La Flandre maintient son budget 2013 en équilibre

© Belga

La mauvaise conjoncture économique a fait chuter les dotations versées par le fédéral de 319 millions d'euros. L'équilibre a toutefois pu être maintenu sans nouveaux impôts, grâce à des "réorientations" (diminution des crédits de paiement et des charges d'intérêt pour 234 millions d'euros) ou une meilleure estimation de certains moyens sous-utilisés (242 millions d'euros), a expliqué le ministre-président Kris Peeters.

Le gouvernement flamand a dégagé 46,4 millions d'euros au bénéfice des bâtiments scolaires. Les tarifs de De Lijn n'augmenteront pas au-delà de l'index, comme le prévoit l'accord de majorité. La gratuité offerte aux plus de 65 ans est préservée. Un effort supplémentaire sera demandé à la société en matière de recettes publicitaires et de lutte contre les fraudeurs.

L'équipe de Kris Peeters a également prévu de consacrer 100 millions d'euros pour les travaux aux points dangereux du réseau routier et la réfection de celui-ci après le rude hiver. Le plan stratégique pour le Limbourg, lancé après l'annonce de la fermeture de Ford Genk, recevra 124 millions d'euros, dont 100 millions par le biais d'une recapitalisation de la Société limbourgeoise de reconversion.

Cinq millions d'euros iront par ailleurs à des mesures de lutte contre le chômage des jeunes. Celui-ci est monté à 11 % en Flandre, avec des pics de plus de 25 % à Anvers et à Gand.

Le gouvernement fédéral était quant à lui toujours réuni vendredi soir pour achever le contrôle budgétaire. Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles devraient réaliser la même opération le 18 avril.

Avec Belga

Nos partenaires