La Flandre investit 100 millions d'euros dans onze projets ferroviaires prioritaires

18/05/18 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

Le gouvernement flamand investira dans les prochaines années 100 millions d'euros dans onze projets ferroviaires qu'elle juge prioritaires.

La Flandre investit 100 millions d'euros dans onze projets ferroviaires prioritaires

Gare d'Anvers © iStockphoto

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) avait déjà obtenu fin 2017 un accord de principe de la part de son homologue du fédéral François Bellot (MR). Cet accord de coopération est à présent une réalité, a annoncé vendredi le ministre régional.

Parmi les projets retenus figurent notamment l'électrification de la ligne Hasselt-Neerpelt (31,2 millions d'euros), l'augmentation de la capacité de la ligne Anvers-Gand avec la création d'une troisième voie entre Saint-Nicolas et Lokeren (20,7 millions d'euros) et la création d'un deuxième accès au port d'Anvers (2 millions d'euros). "C'est la première fois que la Flandre investit dans les infrastructures ferroviaires", s'est réjoui Ben Weyts. "Ce n'était pas évident pour moi que la Flandre investisse dans une matière fédérale, mais nécessité fait loi", a-t-il ajouté. "Grâce à ce cofinancement, nous pourrons aller plus vite."

La Flandre a choisi la formule du cofinancement et de l'investissement échelonné dans le temps: 7 millions en 2019, 17 millions en 2020 et 26 millions en 2021 et 2022. L'investissement flamand est plafonné, a averti M. Weyts. En d'autres termes, la Région ne compte pas injecter d'autres montants si le fédéral, la SNCB ou Infrabel le demandaient.

Nos partenaires