La faim augmente en Belgique

18/03/13 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Le Vif

Comme partout en Europe, la crise économique a pour conséquence que de plus en plus de personnes ne mangent pas à leur faim en Belgique.

La faim augmente en Belgique

© reuters

L'année dernière, près de 121.000 Belges ont dû se rendre dans des banques alimentaires, ce qui correspond à 60 ou 70 pourcent de la totalité de la nourriture distribuée par près de 600 associations selon Het Nieuwsblad.

"Un triste record" Pour l'administrateur délégué de la Fédération des banques alimentaires, Alfons De Vadder, c'est un triste record. Il remarque qu'il y a 4500 bénéficiaires supplémentaires par rapport à l'année dernière. Ce qui représente la plus forte progression depuis le début de la crise en 2008. Si on compare ces chiffres à 2005, on peut même dire que le nombre de bénéficiaires a doublé.

Indépendants et pensionnés Le plus surprenant, c'est que l'on constate que l'aide alimentaire n'est plus seulement une mesure d'urgence pour aider les plus démunis. Les petits indépendants, qui en pleine période de crise ont fait faillite, font parfois appel à ces banques alimentaires.

L'afflux de pensionnés est lui aussi inquiétant. C'est un phénomène qui n'est apparu que depuis peu. Depuis quelques années tout devient plus cher et leur pension ne suffit plus à leurs besoins selon De Vadder.

Trois millions d'Espagnols

La situation n'est pas uniquement liée à la Belgique. Partout en Europe on constate le même phénomène. "Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous n'avons jamais dû distribuer autant de nourriture qu'à l'heure actuelle" nous dit Yves Daccord de la croix rouge européenne. Daccord remarque aussi que pour la première fois dans certains pays on accordait davantage de moyens à l'aide intérieure que celle dirigée vers l'extérieure. Par exemple, en Espagne, trois millions d'Espagnols dépendent de colis alimentaires.

Bart Osaer/ Trad M.L.

En savoir plus sur:

Nos partenaires