La face cachée du mythe Expo 58

17/04/18 à 09:50 - Mise à jour à 09:50
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

Inscrite dans l'imaginaire des Belges, l'Expo 58 symbolise la modernité annonciatrice des Golden Sixties. Mais elle marque aussi la fin d'une époque, celle de la Belgique unitaire et insouciante. Sur fond de plein emploi et de baby-boom, elle prône un monde meilleur et feint d'oublier la guerre froide. Remodelée pour l'occasion, Bruxelles devient ville internationale. Soixante ans plus tard, comment sortir du modèle urbain hérité de cette époque ?

Il y a soixante ans s'est tenue la dernière Exposition universelle et internationale organisée par la Belgique. La plus mythique aussi : l'Expo 58 est inscrite dans la mémoire collective belge. Avec son esthétique moderniste - ne parle-t-on pas d'un " style 58 " ? - et son message d'optimisme sans limite, elle a marqué ceux qui l'ont visitée, mais aussi les générations suivantes . " Elle est considérée comme un événement phare de l'histoire du pays, convient Gonzague Pluvinage, conservateur au musée de la Ville de Bruxelles. Car elle symbolise le changement de visage de la Belgique et le nouveau mode de vie de ses citoyens. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires