La double prime des policiers belges à l'étranger

23/02/11 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

Vingt-quatre policiers belges sont actuellement actifs dans le cadre de la mission Eulex (guidance des autorités du Kosovo, notamment côté police).

La double prime des policiers belges à l'étranger

© Epa

Or, comme nombre de leurs autres collègues à l'étranger, ils ont constaté la perte, en janvier et février, du paiement d'une copieuse prime d'éloignement (de 80 à 100 euros par jour, selon la police fédérale). Sans explication. D'où une inquiétude et des doutes, car cette prime, accordée par la police pour certaines missions sur la base de critères de risque, de durée ou d'inconfort notable, fait assurément partie de la motivation de certains.

Or Le Vif/L'Express a appris le pourquoi de la chose. La police a en effet découvert que certains agents percevaient cette prime, mais également une autre du même ordre (et pour les mêmes raisons) de l'autorité internationale dont ils dépendent. Un doublon qui a déplu et déclenché la suspension du paiement. Une nouvelle formule (avec une prime "belge" désormais établie en fonction de l'autre) a donc été envisagée pour tout le monde. Avant qu'on ne découvre que les agents d'Eulex, eux, ne percevaient qu'une seule prime. Ceux-là seront remboursés. Et les autres se contenteront, à l'avenir, de grignoter un seul fromage...

R.P.

En savoir plus sur:

Nos partenaires