La difficile recherche d'emploi des anciens employés d'ING

04/10/16 à 16:01 - Mise à jour à 16:23

Pour de nombreux employés d'ING qui seront remerciés, la formation sera la seule voie de salut. Car parmi les employés de type administratifs, il y a beaucoup de candidats et de moins en moins d'élus sur le marché du travail.

L'annonce d'une restructuration radicale chez ING ne sera pas passée inaperçue. La "Digitalisation fulgurante, multiplication du nombre de concurrents, taux d'intérêt obstinément bas, étranglement des marges, lourdes taxes et régulation omniprésente" sont autant d'obstacles avancés par ING pour expliquer l'accélération de son plan stratégique. La cause avancée est donc une numérisation de plus en plus importante des banques. Une numérisation qui se montre aujourd'hui particulièrement meurtrière pour l'emploi chez ING Belgique, et ce malgré plusieurs milliards d'euros de bénéfice ces dernières années. Comme le précise Trends Tendances, l'objectif de la direction est de réduire les coûts de l'ordre de 550 millions d'euros par an d'ici 2021 en diminuant drastiquement l'emploi, histoire de ramener le rapport coûts revenus autour des 50 % (contre 54 % actuellement). Ce mardi matin, sur les ondes de matin première Rik Vandenberghe, le CEO belge d'ING, s'est fait encore plus précis en assumant "une situation voulue par la clientèle en quête de toujours plus de robotisation. Le premier projet de plan prév...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires