La désignation des dirigeants d'entreprises publiques attendra septembre

24/07/13 à 21:08 - Mise à jour à 21:08

Source: Le Vif

La réunion du comité ministériel restreint attendue pour ce mercredi après-midi n'aura finalement pas lieu, a-t-on appris au cabinet du premier ministre Elio Di Rupo. Un conseil des ministres électronique est en revanche prévu. Il approuvera cette semaine le dossier relatif à l'emprunt populaire que compte lancer le gouvernement.

La désignation des dirigeants d'entreprises publiques attendra septembre

© Belga

Ce conseil des ministres désignera également les membres du comité de direction de la Commission de Régulation de l'Energie et du Gaz (CREG), de l'Autorité belge de la concurrence et de l'Institut Belge des Postes et Télécommunications (IBPT). Le gouvernement reprendra ses travaux à la fin du mois d'août. Mardi soir, le gouvernement a donc tenu son dernier "kern" avant ses vacances. Il a pu s'accorder sur les principes généraux de l'optimalisation de la police fédérale.

Il a également découplé les travaux sur la loi de 1996 relative à la compétitivité des entreprises de l'emprunt populaire, ouvrant ainsi la porte à l'approbation du deuxième dossier. Il s'est également penché sur la rémunération des dirigeants d'entreprises publiques et la désignation de cinq d'entre eux (les deux futures entités de la SNCB, Belgocontrol, Loterie nationale et SFPI). Les travaux sur ce point étaient censés reprendre mercredi après-midi. Ils sont reportés à la rentrée. Les nominations à ces postes attendront donc.

Sont en revanche désignés au comité de direction de la CREG: Marie-Pierre Fauconnier, en tant que présidente, ainsi qu'Andreas Tirez et Laurent Jacquet. A l'Autorité belge de la concurrence: Jacques Steenbergen, président, ainsi que Véronique Thirion, Alexis Walckiers et Joachim Marchandise. A l'IBPT, Jack Hamande, président du Conseil, ainsi que Charles Cuvelliez et Luc Vanfleteren.

Nos partenaires