La députée britannique assassinée Jo Cox aura bientôt un lieu public à son nom à Bruxelles

17/11/16 à 16:59 - Mise à jour à 17:00

Source: Belga

(Belga) La députée travailliste britannique Jo Cox, assassinée le 16 juin dernier pour ses convictions politiques, dans le contexte de sa campagne en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne, donnera bientôt son nom à un espace ou un lieu public dans la capitale de l'Europe. Son nom figure dans la liste de ceux de femmes illustres que le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles a établie jeudi pour nommer ses futures places, rues et bâtiments. La liste est destinée à féminiser davantage les noms de rue et de place, et ce, soit principalement à l'occasion de la création de nouvelles voiries soit exceptionnellement pour rebaptiser des lieux historiques.

La députée britannique assassinée Jo Cox aura bientôt un lieu public à son nom à Bruxelles

La députée britannique assassinée Jo Cox aura bientôt un lieu public à son nom à Bruxelles © BELGA

La liste de vingt-six femmes a été adoptée sur proposition des échevins Alain Courtois (MR) et de Mohamed Ouriaghli (PS) pour féminiser davantage les noms de rues et de places. Elle a été fixée dans la foulée d'un plan d'action pour l'égalité des femmes et des hommes adoptée le Conseil communal en septembre 2014. Selon les deux échevins à la base de l'élaboration de la liste, les autorités de la Ville de Bruxelles ont été bouleversées par l'"acte ignoble" qui a coûté la vie à Jo Cox, qui a vécu à Bruxelles et dont elles ont tenu "à prolonger les combats politiques, notamment en faveur de la construction européenne". Outre le nom de Jo Cox, on trouve d'autres personnalités politiques sur cette liste: Marie Parent, Léonie La Fontaine, Huda Sharawi, Anna Zingha, et Gabrielle Petit. Y figurent aussi ceux d'artistes (Anna Boch, Marie Howet, Berthe Art, Alice Piette - Van Buuren, Yolande Uyttenhove, Suzy Falk, et Chantal Akerman); de femmes sportives (Claire Guttenstein, Jenny Marie Béatrice Addams); scientifiques (Marguerite Massart, Claire Préaux, Lise Meitner, Hélène Antonopoulos); écrivaines (Marie-Thérèse Bodart, Madeleine Bourdouxhe, Marguerite Coppin); mais aussi Isala Van Diest, Hélène Dutrieu, Régine Karlin et Gabrielle Vincent. (Belga)

Nos partenaires