La démission de Vande Lanotte acceptée par le Roi

26/01/11 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Le Vif

Le secret de polichinelle est levé : Johan Vande Lanotte a demandé au Roi d'être déchargé de sa mission. Le Roi a accepté et commencera ses consultations jeudi, a annoncé le Palais.

La démission de Vande Lanotte acceptée par le Roi

© Belga

99 jours après le début de sa mission, le conciliateur a décidé de jeter le tablier une bonne fois pour toute.

La démission du conciliateur royal avait déjà été annoncée sur de nombreux sites d'information en ligne cette après-midi mais elle n'avait pas encore été confirmée. C'est donc chose faite! Johan Vande Lanotte s'est rendu chez le roi à 17 heures et a fait savoir qu'il s'exprimerait ensuite face à la presse.

Il n'y avait "aucune perspective réelle de progrès"

Johan Vande Lanotte avoir constaté qu'il n'y avait " aucune perspective réelle de progrès" dans les discussions. "Il n'a pas été possible de ramener les 7 partis autour de la table des négociations", a précisé le conciliateur sans faire porter la responsabilité de l'échec à une personne en particulier.

L'ex-conciliateur a ajouté qu'il avait la "ferme conviction" que la date du 5 janvier 2011 (celle de son premier constat d'échec) était devenue une "date-charnière" dans l'histoire du pays.

Soulignant qu'il n'était pas possible de conclure un accord sans se réunir autour de la table de négociation, Johan Vande Lanotte a précisé qu'il respecterait durant encore un certain temps le devoir de discrétion qu'il s'était imposé dans le cadre de sa mission.

Le 5 janvier dernier, Johan Vande Lanotte avait présenté sa démission à Albert II et le roi avait tenu sa décision en suspens. Le conciliateur avait finalement été remis en selle, chargé de tenter, cette fois en dialogue étroit avec les présidents du PS et de la N-VA, Elio Di Rupo et Bart De Wever, de sortir le pays de l'impasse.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires