"La demande d'euthanasie de Frank Van den Bleeken est plus que jamais d'actualité"

31/05/15 à 11:39 - Mise à jour à 11:38

Source: Belga

Le délinquant sexuel Frank Van den Bleeken a affirmé à son avocat se sentir trompé et que sa demande d'euthanasie était plus que jamais d'actualité.

"Il s'agit de la conséquence inévitable de ce qu'il a appris hier (samedi)", a indiqué l'avocat du détenu, Jos Vander Velpen. L'émission néerlandaise Nieuwsuur a rendu public samedi un courrier du ministre néerlandais de la Justice faisant état de l'impossibilité d'accueillir le détenu belge Frank Van den Bleeken dans une institution spécialisée aux Pays-Bas.

Le délinquant sexuel séjourne en prison depuis 30 ans pour assassinat et viol. Il avait obtenu le feu vert du tribunal à sa demande d'euthanasie, mais a finalement donné son accord pour être placé dans un centre spécialisé néerlandais. Le détenu avait alors été transféré dans une nouvelle institution gantoise, avec la promesse qu'il se trouverait bientôt dans un établissement spécialisé situé aux Pays-Bas.

L'annonce des Pays-Bas aurait rendu le détenu "profondément malheureux", selon Me Vander Velpen. "C'est un supplice qui dure depuis plus de deux ans. Il est passé de l'espoir au désespoir. On ne peut pas jouer sans cesse avec les sentiments de quelqu'un qui souffre insupportablement."

Un prolongement du séjour du détenu dans l'institution gantoise n'est "pas recommandé" et la création d'un centre spécialisé belge, comparable aux établissements néerlandais, ne sera pas pour tout de suite, selon l'avocat. Me Vander Velpen attend maintenant l'issue de la rencontre qui aura lieu mercredi entre le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et la famille du détenu. "Nous ne connaissons pas les coulisses de la négociation avec les Pays-Bas. Peut-être que le ministre Geens a encore une solution", explique l'avocat. "Mais je ne suis pas très positif. tout cela dure depuis bien trop longtemps."

En savoir plus sur:

Nos partenaires