La Défense fait des économies sur les missions des Nations unies

12/05/15 à 06:48 - Mise à jour à 08:31

Source: Belga

L'armée belge investit davantage dans les missions de l'Otan que dans celles des Nations unies, ressort-il de l'ajustement budgétaire effectué par le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA), et dont De Morgen fait écho mardi.

La Défense fait des économies sur les missions des Nations unies

Un C130 au Congo. © Image Globe

Cette année, le gouvernement fédéral a prévu d'investir 66,6 millions d'euros dans des missions à l'étranger. C'est un montant inférieur à celui de l'an passé qui contraint le ministre de tutelle à faire des choix.

Selon les informations du Morgen, le gouvernement privilégie les missions de l'Otan et de la coalition militaire en Irak. Cette dernière récoltant près de 40% du budget alloué aux opérations militaires, en raison notamment de l'opération lancée contre le groupe Etat islamique (EI), à laquelle participent des F-16 belges. Les missions de l'Otan comptent, elles, pour 29% du budget, soit le deuxième plus gros poste de dépenses, alors que celles des Nations unies ne pèsent plus que 1,56% du budget.

En savoir plus sur:

Nos partenaires