La défense européenne suscite à nouveau des craintes à Washington

15/02/18 à 16:16 - Mise à jour à 16:17

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis et certains de leurs alliés non membres de l'Union européenne ont à nouveau exprimé leurs appréhensions face au dévelopement d'une Europe de la défense, craignant qu'elle puisse à terme affaiblir l'Otan, jusqu'ici seule institution reconnue pour la défense collective de ses 29 membres.

Ces craintes, ravivées par le lancement en décembre dernier de la Coopération structurée européenne (CSP ou Pesco, selon son acronyme) par 25 pays de l'UE, ont été évoquées par les ministres de la Défense alliés lors d'une réunion de deux jours à Bruxelles. Et le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, est apparu jeudi satisfait des conclusions de ce débat. "Il y a un large entendement pour inclure dans un document écrit de l'UE que la défense commune est une mission pour l'Otan et pour l'Otan seule", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue de la rencontre au siège bruxellois de l'Alliance. Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est pour sa part voulu rassurant, parlant de l'"importance stratégique" de la coopération entre les deux institutions et saluant des décisions européennnes (le lancement de la CSP et d'autres projets en matière de défense) "pouvant compléter le travail (fait) à l'Otan". (Belga)

Nos partenaires