La "dame en jaune", l'icône de l'attentat de Zaventem, s'adresse aux terroristes

08/09/16 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: France Télévisions

Nidhi Chaphekar, l'hôtesse de l'air indienne de la compagnie Jet Airways, dont la photo prise juste après les explosions dans le hall de départ de l'aéroport de Zaventem a fait le tour du monde, va bien, même si elle n'est pas encore complètement rétablie. Elle témoigne sur France 2.

La "dame en jaune", l'icône de l'attentat de Zaventem, s'adresse aux terroristes

© Belga

Élevée au rang d'icône des attentats de Bruxelles malgré elle, la mère de deux enfants a eu 20% de son corps brûlé par la seconde bombe qui a explosé à l'aéroport. Elle a été plongée dans un coma pendant presque un mois avant de subir une douzaine d'opérations. Elle n'a pu retourner en Inde que début mai où elle fait toujours l'objet de soins médicaux.

Elle raconte à France 2 à quel point l'expérience traumatique a changé son regard sur la vie. "J'ai donné un nouveau tournant à ma vie. Avant, je pouvais me mettre en colère si quelqu'un commettait une erreur. Je criais parfois. Mais mon amour est pour tout le monde. Ma vie doit servir à répandre cet amour, cette paix. Je me suis fait ce serment. Tout ça m'a changée, en bien", confie-t-elle.

Qui vous a donné le droit ?

La rescapée n'hésite pas non plus à s'adresser directement aux terroristes : "Qui vous a donné le droit de prendre la vie de quelqu'un et de le faire dans ces circonstances ? Pourquoi faites-vous cela ? Ce n'est absolument pas humain. Vous n'aboutirez à aucun résultat en ne faisant rien du tout", s'indigne-t-elle.

Interrogée sur son avenir, l'hôtesse de l'air répond qu'elle reprendra son travail dès que les médecins lui donneront leur feu vert et qu'elle retournera volontiers à Bruxelles. "Non, je n'aurai pas peur, les défis sont faits pour être relevés, et j'y arriverai", déclare-t-elle.

Nos partenaires