La criminalité continue à baisser à Schaerbeek, Evere, et Saint-Josse

22/01/15 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Belga

La criminalité objective dans la zone de police Bruxelles-nord ne cesse de baisser depuis plus de dix ans, ressort-il du bilan 2014 de la criminalité de la zone présenté jeudi à Bruxelles.

La criminalité continue à baisser à Schaerbeek, Evere, et Saint-Josse

© Belga

Le nombre d'infractions constatées en 2014 s'élève à 17.627, dont 36% de vols, 37% relatives aux lois spéciales et 7% liées à l'intégrité physique et aux moeurs. La criminalité objective, ratio du nombre de délits hors opérations spéciales sur le nombre d'habitants, a diminué de 5% par rapport à 2013 et de 36% depuis 2002. Les faits enregistrés hors opérations spéciales passent ainsi de 17.468 en 2002, à 11.716 en 2013 et à 11.177 en 2014, alors que la zone affiche la plus grande croissance de la population (21% entre 2002 et 2014) et la plus importante densité en Région bruxelloise, soit 7.210 habitants/km2.

Plus particulièrement, avec 6.380 faits enregistrés, les vols ont chuté de 7% en un an et de 39% depuis 2002. Alors qu'ils suivent la tendance générale à la baisse, tout comme les atteintes à l'intégrité physique et aux moeurs (-8% depuis 2013 avec 1.212 constats), une augmentation d'infractions de moindre fréquence est constatée par rapport à l'an passé pour les abus de confiance et escroqueries (11% pour 645 constats en 2014), les délits contre la sécurité publique incluant les menaces (2% pour 562 constats) et les atteintes à l'autorité, qui englobent les rébellions et les violences à l'encontre des fonctionnaires (7% avec 176 constats). Avec 6.450 faits enregistrés, les infractions aux lois spéciales continuent à être plus proactivement relevées, avec une augmentation de 298% depuis 2002, et de 5% en comparaison à 2013.

Elles touchent entre autres les stupéfiants avec une hausse de 983% depuis 2002 et la législation sur les étrangers avec une hausse de 586% depuis 2002 tempérée pas une baisse entre 2013 et 2014 qui fait passer le nombre d'infractions constatées sous la barre des 2.000. L'accent porté sur la sécurité routière dans le plan zonal 2014-2017 s'est concrétisé par 66.105 infractions constatées, soit 18% de plus qu'en 2013.

Nos partenaires