La criminalité au plus bas durant le 1er trimestre 2017

24/11/17 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Belga

Durant le premier trimestre de cette année, 206.588 faits criminels ont été enregistrés en Belgique, ressort-il des chiffres de la police fédérale. La criminalité a atteint son niveau le plus bas depuis des années, alors que la tendance est à la baisse depuis 2011.

La criminalité au plus bas durant le 1er trimestre 2017

Le commissariat de Molenbeek-Saint-Jean à Bruxelles © Belga

En 2012, 1.040.092 faits criminels avaient été enregistrés, environ 2% de moins qu'en 2011. Et l'an dernier, la police a dénombré 880.766 faits criminels, une diminution de 4% par rapport à 2015.

Pour 2017, seuls les chiffres du premier trimestre sont disponibles, mais ils montrent que la tendance à la baisse se poursuit: -7,6% par rapport au premier trimestre de 2016.

Plusieurs facteurs expliquent cette chute. La police et la justice sont plus efficaces, mais des évolutions sociétales jouent aussi un rôle, selon la police. La lutte contre le terrorisme, par exemple, a entraîné plus de vigilance.

"Hausse pour un certain nombre de phénomènes"

Quelques types de délits sont malgré tout en hausse. Le nombre de vols de vélos est ainsi passé de 6.287 durant le premier trimestre 2016 à 6.686 pour les trois premiers mois de 2017.

"Il est naïf de penser que nous pourrions vivre dans un monde sans criminalité", commente Guy Theyskens, porte-parole de la police fédérale. "La police fait tout pour la limiter autant que possible. Nous serions heureux si la tendance à la baisse continue, mais on voit une hausse pour un certain nombre de phénomènes. Nous devons agir davantage contre ces faits-là", conclut-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires